5122 Réviseurs/réviseures, rédacteurs-réviseurs/rédactrices-réviseures et chefs du service des nouvelles

Ignorer la recherche rapide

Recherche Rapide

Fin de la recherche rapide

Énoncé principal

Les réviseurs, les rédacteurs-réviseurs et les chefs du service des nouvelles revoient, évaluent et révisent des manuscrits, des articles, des bulletins d'information et autres matériels qui seront publiés, radiotélédiffusés ou diffusés sous format électronique et coordonnent le travail des rédacteurs, des journalistes et d'autre personnel. Ils travaillent pour des maisons d'édition, des magazines, des revues, des journaux, des stations et des réseaux de radio et de télévision et des entreprises ou des ministères qui produisent des publications tels que des communiqués, des guides, des manuels et des sites Web. Les réviseurs et les rédacteurs-réviseurs peuvent également être des travailleurs autonomes.

Exemples d'appellations d'emploi

  • chef du service de nouvelles
  • collaborateur/collaboratrice à la rédaction
  • conseiller/conseillère en rédaction
  • corédacteur/corédactrice
  • directeur littéraire/directrice littéraire – révision
  • directeur/directrice de la publication
  • directeur/directrice de la rédaction publicitaire
  • rédacteur en chef/rédactrice en chef
  • rédacteur médical/rédactrice médicale
  • rédacteur-réviseur/rédactrice-réviseure de nouvelles
  • réviseur technique/réviseure technique
  • réviseur/réviseure de nouvelles sportives
  • réviseur/réviseure de textes

Fonctions principales

Les réviseurs, les rédacteurs-réviseurs et les chefs du service des nouvelles exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • déterminer la pertinence de publier ou de diffuser ou de transmettre sur support électronique des manuscrits, des articles, des textes d'actualité et des dépêches télégraphiques et apporter ou recommander des modifications au contenu, au style et à la structure;
  • lire et réviser le matériel qui doit être imprimé ou diffusé pour déceler les fautes d'orthographe, de grammaire et de syntaxe et abréger ou allonger le texte selon l'espace ou le temps alloués;
  • consulter les auteurs, les rédacteurs attitrés, les rédacteurs-reporters et les autres intéressés au sujet des révisions qui s'imposent;
  • planifier et mettre en oeuvre la présentation ou la disposition des textes selon l'espace ou le temps alloués et l'importance des textes;
  • planifier et coordonner les activités du personnel et assurer le respect des délais fixés;
  • prévoir la couverture des événements à venir et attribuer les tâches en conséquence;
  • préparer ou rédiger des introductions, des documents publicitaires, des références bibliographiques, des index et tout autre texte;
  • négocier, s'il y a lieu, les droits d'auteur avec les auteurs et veiller à ce que les pigistes soient rémunérés.
  • Les réviseurs et les rédacteurs-réviseurs peuvent se spécialiser dans un domaine particulier tel que l'actualité, les sports ou les grands reportages, ou dans un genre particulier de publications, par exemple, les livres, les revues, les journaux ou les manuels.

Conditions d'accès à la profession

  • Un baccalauréat en lettres françaises ou anglaises, en journalisme ou dans une discipline connexe est habituellement exigé.
  • Plusieurs années d'expérience dans le domaine, de la rédaction, de l'édition ou du journalisme sont habituellement exigées.
  • L'adhésion à l'Association canadienne des rédacteurs-réviseurs peut être exigée.
  • Une formation pertinente peut être exigée des réviseurs et des rédacteurs/réviseurs qui se spécialisent dans un sujet particulier.

Renseignements supplémentaires

  • L'expérience permet d'accéder à des postes de supervision et de gestion tels que rédacteur en chef ou directeur-rédacteur en chef.

Exclusions